Tiger Wood n'est plus N°1 mondial

Publié le par jer_menard

2010 est l'année de tous les rebondissements après Sam Peltz qui perd la première place de notre classement, c'est Tiger Wood qui laisse son titre de champion du monde qu'il détenait depuis 2005. C'est Lee Westwood qui prend la première place sans n'avoir jamais gagné un tournoi du grand chelem ! C'est encore la régularité qui paye. Je laisse Tony nous parler de ce joueur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> Merci Tony. il faut vraiment qu'on se fasse ce blog public !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Sur la place de N°1 mondial, je pense qu'il la mérite totalement. En dehors des places d'honneurs sur le Masters et sur le British cette année + 1 PGA, il ne faut pas oublier la saison de l'année<br /> dernière avec la victoire incontestable dans la Race to Dubaï = l'équivalent européen de la FedEx Cup, càd la compétition qui récompense le meilleur joueur de l'année, capable de finir le<br /> boulot... 6 coups d'avance quand même...<br /> <br /> <br /> Pour rappel le système de calcul du classement mondial est "conservateur" et Woods avait beaucoup de points d'avance. Il reflète toujours l'année en cours et la précédente. C'est donc bien les<br /> perfs combinées 2009-2010 qui donne à Westwood sa place de N°1. A contrario, Woods a sauvé les meubles en 2009 malgré son opération du genou, grace à une belle fin d'année (victoire en FedEx<br /> Cup), mais l'année 2010 aura été catastrophique. Il perd donc sa couronne, finalement tardivement, grâce à l'avance de l'année dernière. En comparaison, le classement ATP est plus difficile de ce<br /> point de vue, car remis à zéro en début d'année.<br /> <br /> <br /> Pour en revenir à Westwood, je retiens la victoire à Dubaï en 2009 au nez et à la barbe du très jeune Rory Mac Irlroy qui faisait pourtant une année fantastique. Westwood était beaucoup trop<br /> fort, il pitchait tous les drapeaux avec une facilité hallucinante. Il s'est malheureusement blessé en 2010 et il n'a pas pu maintenir le niveau. Heureusement il a récupéré la forme en fin<br /> d'année, juste à temps pour la Ryder Cup... L'autre image, c'est Westwood trop tendre en dernière journée du Masters 2010, face au roublard Mickelson qui connait Augusta comme sa poche. Il jouait<br /> bien mais il n'a pas osé attaquer vraiment. Pas de bol pour lui, Mickelson était dans un bon jour (cf. son fameux coup de recovery au 13 : http://www.youtube.com/watch?v=ewV2gGiFmxk). Probablement une défaite qui va lui servir à gagner son premier majeur.<br /> <br /> <br /> Sinon ce qui ressort de ce joueur c'est, une grande solidité : un physique de rugbyman, cou de taureau, dos et bras de bûcheron, cuisses énormes : il est extrêmement stable. Cela lui<br /> permet de mettre le maximum de puissance dans ses coups. Regardez son drive, il met toujours des claques terribles. Mais tout est à l'avenant... Le jeu de fer est très sûr, le petit jeu est<br /> excellent et que dire du putting... Ce qui est chouette c'est que le personnage est également un chic type. Il suffit de regarder sa trombine de gros nounours, on voit bien qu'il fête victoires<br /> et défaites au pub... Aux dires de ses pairs, c'est vraiment le bon pote toujours à déconner et filer un coup de main. C'est bien qu'un gars comme ça représente le très haut niveau. C'est sur que<br /> des joueurs comme Goosen ou plus récemment Kaymer sont des joueurs hyper impressionnants, mais tellement en contrôle. On n'est pas des robots quand même...<br /> <br /> <br /> Westwood, n'aura peut-être pas le temps de beaucoup savourer sa place, car Woods, Mickelson et Kaymer peuvent lui reprendre au HSBC Championship ce weekend à Shangai (http://www.europeantour.com/europeantour/season=2010/tournamentid=2010076/news/newsid=131102.html#stars+clash+swords+shanghai)<br /> . A suivre absolument, évidemment...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre